Belgardium Belgardium
forum RPG
FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

Révélation? [pv Hemeroc]

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Belgardium Index du Forum -> Le Palais Royal -> Autres endroits
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Silas Vyrthänza
Démon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2009
Messages: 63
~FAMILLE~: Aurédia

MessagePosté le: Jeu 17 Sep - 14:08 (2009) Sujet du message: Révélation? [pv Hemeroc] Répondre en citant

Silas se laissa guider aux travers des couloirs, sentant la poigne ferme de l’inconnu sur sa nuque. Il avait du mal à ne pas chanceler, son corps entier n’étant que souffrance, mais dès qu’il vacillait, l’étreinte implacable de l’homme le redressait sans ménagement. Les profondes blessures qui meurtrissaient sa chair saignaient toujours et le liquide d’un rouge foncé presque noir coulait le long de son dos… Silas osait à peine relever son regard, il ignorait où il été conduit exactement et ne voyait que ses pieds nus fouler le sol de pierres… Tandis qu’à ses cotés, les hautes bottes de cuir de l’homme lui ouvrait le chemin. Ils gravirent ainsi de larges marches, remontant en dehors des caves et le décor changea. Il faisait un peu moins sombre, grâce aux larges flambeaux qui ornaient les murs et dont le halo lumineux formaient des tâches orangées sur le sol.

Ils cheminèrent le long de corridors aux carrelages constitués de mosaïques, d’une finesse remarquable avant de parvenir dans de larges hall recouverts de marbre somptueux. Silas ne parvenait pas à s’imaginer qu’il se trouvait à présent dans le palais, et pourtant c’était bien vrai, son rêve était donc bel et bien devenu réalité… Malgré sa faiblesse, il sentait la plus vive émotion s’emparer de son corps, à la simple idée que le seigneur des lieux se trouvait non loin de là, quelque part dans l’une des luxueuses pièces de ce palais. Cette impression étrange lui permettait de tenir le coup et de le distraire un peu de ses douleurs… Il était heureux que son bourreau garde le silence durant leur avancée, ce qui l’aidait à plonger dans un état mi comateux, où il ne faisait que se laisser guider…

Enfin, une porte fut ouverte et Silas sursauta en l’entendant grincer sur ses gonds, il fut poussé à l’intérieur d’une pièce et l’étreinte solide fut aussitôt relâchée, le forçant à maintenir son équilibre par lui seul. N’y tenant plus, il se laissa tomber au sol à genoux, atterrissant sur un tapis d’une douceur appréciable. Les épaules voutées, il s’assis sur ses jambes repliées et releva anxieusement le regard, ses yeux d’or cachés sous une lourde mèche de cheveux. Le bruit d’une porte refermée lui indiqua la présence de l’homme derrière lui et il tressaillit légèrement lorsque ce dernier rompit enfin le silence. Silas le vit s’approcher de la cheminée et s’éloigner ainsi de lui, ce qui lui inspira un faible soupir de soulagement.

Ils se trouvaient donc dans l’une des salle privées du seigneur Xandine? Silas osa jeter un regard circulaire autour de lui, apercevant la table où les conseillers devaient s’asseoir… Le trône ne manqua pas d’attirer son attention, c’était évidemment le siège réservé au Roi de la Horde et Silas se demanda vaguement pourquoi on l’avait amené dans une pièce aussi importante… Cet homme devait probablement être très proche du Seigneur pour avoir le droit d’y pénétrer aussi facilement. L’idée qu’il était désormais au service d’un traître lui revint aussitôt en mémoire et il frissonna, se demandant dans quoi il s’était fourré… Sa gorge était nouée et il lui semblait à cet instant bien difficile d’émettre autre chose que des grognements inintelligibles, toutefois, il prit une large inspiration et, au prix d’un effort démesuré, il parvint enfin à parler… une voix rauque et étouffée…


Pourquoi m’avez-vous emmené ici? Que… qu’allez vous faire de moi à présent?

Silas leva son regard vers l’homme dont il ne reconnaissait toujours pas le nom… Quel rôle pouvait-il bien avoir au palais? La question lui brûlait les lèvres mais peut-être devrait-il ne pas se montrer trop curieux, au risque de susciter son courroux…
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Sep - 14:08 (2009) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hemeroc Xandine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 125
~FAMILLE~: Janudia

MessagePosté le: Dim 27 Sep - 19:39 (2009) Sujet du message: Révélation? [pv Hemeroc] Répondre en citant

Le feu se réveillait lentement à mesure qu’Hemeroc se concentrait sur les petites flammes, y attachant son pouvoir. Elles se reflétaient dans ses iris implacables et faisaient presque partie de lui, il les maîtrisait entièrement. Le contrôle du feu était une chose puissante et il prenait plaisir à le voir s’agrandir et acquérir plus de force sous la bienveillance de son regard. La pièce se réchauffait progressivement, pour le plus grand confort du maître des lieux qui semblait avoir totalement oublié son prisonnier. Les lueurs orangées dansaient sur les murs, y créant des arabesques d’ombres qui se mouvaient avec grâce. La décoration de la pièce était sobre et de bon gout, une vaste tapisserie ornait l’un des murs, on y avait tissé les armoiries de la famille royale, le nom de Janudia en une belle calligraphie, avec les épées croisées et le grifton par-dessous. S’y trouvaient également inscrits les noms des membres les plus éminents de la famille, avec en tête celui d’Hemeroc Xandine.

On pouvait également trouver une large bibliothèque où se trouvaient de très nombreux ouvrages, ainsi que des manuscrits anciens, précieux pour l’Histoire des démons. Les documents les plus officiels et importants se trouvaient à l’abri de cette pièce, autant dire que n’importe qui ne pouvait y fouiner impunément. C’était là que le seigneur et ses généraux se rassemblaient pour discuter de leurs campagnes mais aussi pour les transactions commerciales qui se créaient entre les différents domaines. Pourtant cette nuit, cette salle des conseils abritait un bien étrange invité, considérablement différent des nobles démons qui avaient l’habitude de s’y rendre. Hemeroc tourna enfin la tête vers la pitoyable créature qui se trouvait agenouillée sur le tapis. Il tenait à peine sur ses jambes, sa voix rauque grommelant quelques mots mal articulés. Silas ne ressemblait qu’à l’un de ces chiens des enfers qui se nourrissaient de charognes abandonnées, si loin du charisme que possédait sa famille…


"Nous allons examiner ensemble ta situation. Prononça enfin Hemeroc d’une voix calme. Tu es donc un fraudeur sans cervelle qui risque sa vie, pour le simple plaisir de visiter le palais, sans autre motif que la curiosité. Tu croyais peut-être que le Seigneur t‘accueillerait à bras ouvert en échange de quelques compliments? Non, je n‘avais jamais vu quelqu‘un d‘aussi naïf que toi. Te voilà donc seul, soumis à ma seule volonté, je pourrais t’utiliser comme espion mais tu refuse. Alors dis moi ce que je pourrais faire de toi, Silas, tu n’es qu’un petit merdeux tout juste bon à salir mon tapis avec son sang."

Tout en parlant, Hemeroc avait fait quelques pas vers lui, d’une démarche détendue, toujours muni de son tisonnier brulant, sa façon de parler conservait sa sérénité. Silas avait de la chance qu’Hemeroc soit de fort bonne humeur, car dans d’autres conditions il l’aurait tué depuis longtemps. Mais ce gamin l’intriguait et l’amusait en même temps, et il avait bien envie de jouer un peu avec lui. Finalement, ce n’était peut-être pas une chance qu’Hemeroc soit de bonne humeur car dans ces cas, son gout du jeu laissait lire cours à sa plus vive cruauté. Cette faiblesse et cette dépendance qu’il lisait dans les yeux de cette proie ne faisait qu’attiser son sadisme et son envie de faire souffrir. Son instinct bestial ne s’endormait jamais tout à fait, même si d’apparence, il paraissait un homme élégant et tout à fait civilisé. Il constatait donc les faits avec indifférence, toisant le captif et ses plaies dont suintait toujours son sang noir et visqueux. Attrapant Silas par les cheveux sans prévenir, il posa le tisonnier sur ses plaies dans un bruit de sifflement alors que l’odeur de la chair brulée envahissait la pièce. Sans se soucier de ses cris, il reprit.


« Voilà pour cautériser tes plaies. Tes ailes repousseront moins vite et tu ne saigneras plus. »

Le but de la manœuvre étant purement pratique, Hemeroc ne pouvait manquer de se réjouir de cette nouvelle souffrance qu’il lui infligeait. Il posa ensuite la main sur le dossier de bois de l’une des chaises et la tira vers lui pour s’y asseoir. Il ne s’agissait là que d’une chaise ordinaire et non du trône où il s’asseyait habituellement mais de toutes manières, il était certain que si il s’était assis sur le trône avec sa couronne sur le chef, le morpion ne l’aurait même pas reconnu. Il reprit donc sur le même ton, manipulant distraitement le tisonnier sans que sa chaleur ne brule sa propre chair, et ses yeux détaillant l’expression terrorisée du jeune démon avec attention.

"Je vais donc te garder comme esclave, tu seras la honte de ta famille mais tu l‘as bien cherché. Sache que d’ici peu, tu seras célèbre comme le premier démon de la famille Aurédia à être relégué au rang de serviteur. Mais afin que cette honte ne rejaillisse pas sur les fidèles généraux de la cour, je vais te couper les ailes chaque nuit, comme je te l’ai dit. Cela te dissuadera de t’enfuir et tes attributs ne révèleront pas ton statut, tu seras plus discret. Et si tu te rebelle, je crains que de plus atroces souffrances ne soient à prévoir avant ton exécution, je te conseille donc d’obéir."

Voilà qui était clair, Hemeroc ne souhaitait pas que la famille Aurédia ne pâtisse de la déchéance de ce misérable. Il s’agissait d’une lignée importante et il songeait notamment à Nora qui l’avait prié d’intercéder en la faveur de ce prisonnier. Il aurait été politiquement assez mal vu qu’un démon ailé soit ramené à un rang aussi vil. Mais tant que les apparences étaient préservées, tout le monde serait satisfait. Surveillant l’état de la loque agenouillée devant lui, Hemeroc constata qu’il ne saignait plus, bien que son dos soit à présent noirci par les brulures, voilà qui l’empêcherait de trop s’affaiblir, Silas devait être encore conscient car son maître n’en avait pas fini avec lui.

"Si je t’ai amené dans cette pièce, c’est dans le but de te présenter au Seigneur Xandine, que tu souhaite si ardemment rencontrer. Alors dis moi, es tu prêt à présenter ta pitoyable dépouille à un homme de si haut rang?"
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:21 (2018) Sujet du message: Révélation? [pv Hemeroc]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Belgardium Index du Forum -> Le Palais Royal -> Autres endroits Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xtreme Skin Designed by Xtreme Web Developers visit website
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com